Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Détendre

v. a.
  Relâcher ce qui était tendu. Détendre une corde. Détendre un arc. Détendre un ressort.
  Il se dit figurément, au sens moral. Se détendre l'esprit. Détendre son esprit, après avoir été longtemps appliqué à quelque chose.
  Il s'emploie dans l'un et l'autre sens avec le pronom personnel. La corde de cet arc s'est détendue. Un ressort qui se détend. L'esprit a parfois besoin de se détendre.
  Fig., Il faut quelquefois détendre l'arc, Il faut donner quelquefois du relâche à l'esprit.
  DÉTENDRE, signifie encore, Détacher, enlever ce qui était tendu en quelque endroit. Détendre une tapisserie. Détendre un lit, des rideaux, une tente, un pavillon.
  Détendre une chambre, détendre un appartement, En ôter, en détendre les tapisseries, le lit, les rideaux, etc.
  DÉTENDRE, se dit quelquefois absolument, soit en parlant Des tapisseries et des chambres qu'on détend, comme dans ces phrases : On détend dans toutes les rues quand le saint sacrement est passé ; on a détendu dans toute la maison ; soit en parlant Des tentes et des pavillons qu'on détend lorsqu'une armée décampe : On avait déjà détendu dans tout le camp.
  DÉTENDU, UE.