Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Faconde

Féminin - Singulier :
  Vieux mot qui signifie, Éloquence, facilité à parler d'abondance. N'admirez-vous pas cette faconde 
  Il se prend plus souvent aujourd'hui en mauvaise part, et veut dire, Loquacité, trop grande abondance de paroles. Quelle ennuyeuse faconde ! Il est d'une faconde insupportable. Ce mot est familier.
v. a.
  Travailler une chose, lui donner une certaine façon, une certaine forme. Vous avez bien mal façonné cela. Façonner grossièrement quelque chose. Façonner un tronc d'arbre en nacelle.
  Il signifie particulièrement, Donner la dernière façon à un ouvrage, l'enjoliver, en embellir la forme. Façonner un vase, une tabatière, etc. Façonner une bordure de tableau. Façonner une étoffe.
  Il se dit aussi, en Agriculture, Du labour qu'on donne à la vigne, aux terres. Façonner une vigne, une terre, un champ.
  Il signifie, figurément et familièrement, Former l'esprit, les moeurs par l'instruction, par l'usage. Je le veux façonner à ma mode. Le commerce du monde, l'usage du monde l'a façonné. On l'emploie aussi avec le pronom personnel. Il s'est un peu façonné depuis quelque temps.
  Il signifie encore, Accoutumer. Je l'ai façonné à mes manières. On l'emploie également, dans ce sens, avec le pronom personnel. Ils se sont façonnés au joug.
  Il est quelquefois neutre ; et alors il se dit Des difficultés qu'on fait d'accepter quelque chose. Pourquoi tant façonner ? acceptez ce qu'on vous offre. Ce sens est familier.
  FAÇONNÉ, ÉE. participe, Un ouvrage grossièrement façonné, élégamment façonné. Ouvrage bien façonné. Étoffe façonnée, par opposition à Étoffe unie.
IÈRE. adj.
  Qui fait trop de façons, qui est incommode par trop de cérémonies, par trop d'attention et de circonspection dans de petites choses. Que vous êtes façonnier ! Cette femme est trop façonnière.