Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Faiseur

EUSE. s.
  (On prononce Feseur.) Celui, celle qui fait quelque chose, qui fait habituellement certains ouvrages. Il ne se dit guère Des artisans dont la profession, l'art, le métier a un nom particulier, comme Serrurier, Cordonnier, Tailleur, etc. Faiseur de malles. Faiseur de bas au métier. Faiseuse de corsets. Faiseur d'almanachs. Cela est du bon faiseur, de la bonne faiseuse. Cette dernière phrase peut s'appliquer familièrement À toute personne habile dans l'art qu'elle cultive.
  Fam., C'est un faiseur de livres, un faiseur de vers, un faiseur de vaudevilles, etc., se dit, par mépris, D'un auteur, d'un poëte, etc. On dit également, C'est un faiseur de phrases, ce n'est qu'un faiseur de phrases, en parlant De celui dont le langage ou le style est grave ou pompeux, mais dépourvu d'idées.
  Fig. et fam., C'est un faiseur d'almanachs, C'est un homme qui aime à pronostiquer.
  Prov., Les grands diseurs ne sont pas les grands faiseurs, Ceux qui se vantent le plus, qui promettent le plus, sont ordinairement ceux qui font le moins.
  FAISEUR, se dit quelquefois, par dénigrement, de Celui qui fait ou qui dit souvent certaines choses. Un faiseur de systèmes. C'est un grand faiseur de protestations, un faiseur de compliments. Un ennuyeux faiseur de contes.
  Il se dit encore, absolument, de Celui qui travaille habituellement pour un autre, ou qui fait le travail d'un autre. Ce théâtre, ce libraire a ses faiseurs attitrés. Ce ministre est fort heureux d'avoir un si bon faiseur.