Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Fruit

Mots en rapport : Fruité Fruiterie Fruitier
s. m.
  Production des végétaux qui succède à la fleur, et qui sert a leur propagation. Fruit sec. Fruit pulpeux. Fruit capsulaire. L'enveloppe d'un fruit. Les fruits d'un grand nombre de plantes servent à la nourriture des hommes ou à celle des animaux. Le fruit de la balsamine. Le fruit du noyer, du chêne, de l'orme, du frêne, etc. La citrouille est le fruit d'une plante herbacée.
  Il se dit, particulièrement, Des fruits charnus ou pulpeux qui viennent la plupart sur des arbres ou sur des arbrisseaux, tels que les poires, les pommes, les prunes, les cerises, etc. Fruit nouveau. Fruit noué. Fruit vert. Fruit mûr. Fruit précoce. Fruit hâtif. Fruit tardif. Fruit à noyau. Fruit à pepin. Fruit gâté, pourri. Cet arbre porte, rapporte de bon fruit. Cueillir du fruit. Cueillir le fruit en sa saison. On connaît l'arbre par le fruit, à son fruit. Les fruits de la saison. Une corbeille de fruits. Fruit de l'arrière-saison. Manger du fruit. Aimer le fruit. Il ne vit presque que de fruits. Conserver des fruits. Fruits secs. Fruits à l'eau-de-vie.
  Fruits d'été, fruits d'automne, fruits d'hiver, Les fruits qui se mangent en été, en automne, en hiver. Fruits rouges, Les petits fruits de cette couleur qui viennent au printemps et en été, comme fraises, framboises, cerises, groseilles.
  Fig. et fam., Le fruit défendu, se dit par allusion à la désobéissance du premier homme. On a du goût pour le fruit défendu, Nous avons du penchant à désirer ce qui nous est défendu.
  FRUIT, signifie aussi, Le dessert, tout ce qu'on sert au dernier service de table, après les viandes et entremets ; et, dans ce sens, il n'a point de pluriel. Servir le fruit. On en est au fruit. Le fruit était beau.
  Fruit monté, Fruit décoré avec des cristaux, des figures de sucre ou de porcelaine, posées sur un ou plusieurs plateaux.
  FRUITS, au pluriel, signifie, Tout ce que la terre produit pour la nourriture des hommes et des animaux. On fait des prières à Dieu pour la conservation des fruits de la terre, des fruits qui sont sur terre.
  Il signifie, en Jurisprudence, Les produits, les revenus d'une terre, d'un immeuble, d'un fonds quelconque, d'une charge, etc. Avoir l'usage des fruits d'un fonds, d'une terre. Percevoir les fruits. C'est une maxime de droit, que tout possesseur de bonne foi fait les fruits siens. Rendre compte des fruits. Restitution de fruits. Les fruits échus. Les fruits, profits et émoluments d'une charge. Il lui céda une année des fruits de son bénéfice. Les gros fruits d'un bénéfice. Résigner avec rétention de fruits.
  Fruits naturels, Les productions spontanées d'une terre, d'un fonds, comme le foin, le bois, le croît des animaux. Fruits industriels, Les productions qu'on obtient par la culture, comme le blé, le vin, etc. Fruits civils, Le loyer des maisons, les baux à ferme, les intérêts des sommes exigibles, etc.
  Fruits pendants par les racines, par racines, Les blés, les raisins, et généralement tous les fruits, lorsqu'ils sont encore sur pied. Les fruits pendants par les racines font partie du fonds. On ne peut saisir les fruits pendants par racines qu'après telle époque.
  FRUIT, se dit, par extension, de L'enfant qu'une femme porte dans ses flancs, ou qu'elle vient de mettre au monde. Dans ce sens, il n'a point de pluriel. Une femme est obligée d'avoir soin de son fruit, de conserver son fruit. Dès qu'une femme s'est délivrée de son fruit. On condamne à mort une femme qui fait périr son fruit, qui détruit, qui défait son fruit.
  Il se dit aussi, dans le style élevé, Des enfants déjà nés ; et dans ce sens il reçoit le pluriel. Il est le seul fruit de leur union. Le fruit d'un amour illégitime. Les fruits de cet hymen.
  FRUIT, signifie encore figurément, Utilité, profit, avantage qu'on retire de quelque chose. Je n'ai tiré aucun fruit de cette affaire. Je n'en ai point encore recueilli le fruit. J'en ai perdu tout le fruit. Il en revient un grand fruit. Beaucoup de peine et peu de fruit. Le fruit de ses travaux, de ses veilles. Cet écolier a tiré en peu de temps un grand fruit de ses études. Travailler avec fruit. Travailler sans fruit. Lire un ouvrage avec fruit. On dit, au pluriel, dans un sens analogue, Les fruits d'un travail, d'une industrie, etc.
  Il signifie également, L'effet, le résultat d'une cause, soit bonne, soit mauvaise. C'est un fruit de votre piété. C'est un fruit de vos soins. Ses infirmités sont le fruit de la guerre. La tranquillité d'esprit est un fruit de la bonne conscience. La honte et le repentir sont les fruits ordinaires des mauvaises actions. Les grandes découvertes sont le fruit d'une longue application. Ces mesures imprudentes ne tardèrent pas à porter leur fruit.
  Faire du fruit, Produire des effets avantageux par des exhortations, par de bons exemples. Ce missionnaire a fait un grand fruit dans cette ville. Cet évêque a fait beaucoup de fruit dans son diocèse. Cette phrase vieillit.
s. m.
  T. de Maçonnerie. Il se dit de La retraite ou diminution d'épaisseur qu'on donne à une muraille à mesure qu'on l'élève. Donner du fruit à une muraille. Il ne faut pas élever le mur tout à fait à plomb, il faut lui donner un peu de fruit, il faut qu'il ait un peu de fruit.