Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Gare

Mots en rapport : Garancer Garant Garantir Garder Gardeur Gardien Garer Gargariser Gargoter Gargotier
Impératif du verbe Garer,
  qui s'emploie par manière d'interjection, lorsqu'on avertit de se ranger, de se détourner pour laisser passer quelqu'un ou quelque chose. Crier gare. Gare, gare. Gare de là. Gare devant. Gare dessous. Gare donc. Gare l'eau. Gare la bombe. Il est familier.
  En termes de Chasse, celui qui entend le cerf bondir de sa reposée, doit crier, Gare.
  GARE, se dit aussi Pour avertir quelqu'un du châtiment qu'il éprouvera s'il ne prend garde à lui, s'il ne fait pas mieux son devoir, etc. Gare le fouet. Gare le bâton. Gare les étrivières.
  Frapper sans dire gare, Frapper sans avoir menacé auparavant.
  GARE, se dit également en parlant De ce qu'on appréhende pour soi ou pour les autres. Si vous faites cela, gare les conséquences. Jusqu'à présent il a résisté, mais gare qu'il ne cède.
  Lieu destiné, sur les rivières, pour y retirer les bateaux de manière qu'ils soient en sûreté, qu'ils soient à l'abri des glaces et des inondations, et n'embarrassent point la navigation. Les gares de Charenton. La gare de Saint-Ouen.
  Lieu à la campagne, où il y a des lapins, et où l'on prend soin de les conserver. Lapin de garenne. Faire une garenne. Bonne garenne. Mauvaise garenne. Avoir droit de garenne.
  Garenne forcée, ou Garenne privée, Petit lieu clos de murailles, ou de fossés pleins d'eau, où l'on met et où l'on élève des lapins.
  GARENNE, s'est dit aussi, dans un sens plus étendu, d'Un lieu particulier près du château, que le seigneur faisait garder avec plus de soin. Dans certaines provinces, l'aîné n'avait pour tout avantage que le château, le vol du chapon et la garenne.
  Celui qui a soin d'une garenne, qui a une garenne en garde. Un bon garennier.