Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Habituel

ELLE adj.
  Qui s'est tourné en habitude, qui est passé en habitude. Mal habituel. Fièvre habituelle. Péché habituel. La disposition habituelle du corps.
  En Théologie, Grâce habituelle, Celle qui réside toujours dans le sujet.
  Par habitude. Il s'enivre habituellement. Mentir habituellement. Les lieux qu'il fréquente habituellement.
  Accoutumer, faire prendre l'habitude. Il faut habituer de bonne heure les enfants à l'obéissance. Habituer les jeunes gens à la fatigue, à supporter le froid et le chaud.
  Il se met plus ordinairement avec le pronom personnel. S'habituer au bien. S'habituer au mal, au froid, au chaud, au travail. S'habituer à l'air, au climat, aux moeurs, aux coutumes d'un pays. S'habituer à courir. S'habituer à mentir, à jouer, etc.
  HABITUÉ, ÉE. participe, Il se dit, particulièrement, D'un ecclésiastique qui n'a point de charge ni de dignité dans une église, mais qui assiste à l'office divin, et est employé aux fonctions d'une paroisse. Prêtre habitué. Il est habitué à Saint-Eustache, etc.
  Il s'emploie aussi substantivement, dans le même sens. Un habitué de paroisse. Un simple habitué. Il y a tant d'habitués dans cette église.
  HABITUÉ, se dit encore, substantivement, de Celui qui va fréquemment et habituellement dans un lieu. C'est un habitué de la maison. Les habitués d'un café, d'un spectacle. Les habitués de l'orchestre.
  (H s'aspire.) Parler beaucoup et avec vanterie, avec exagération et ostentation. Cet homme ne fait que hâbler, ne croyez pas tout ce qu'il dit.
  (H s'aspire.) Discours plein de vanterie, d'exagération et d'ostentation. Tout ce qu'il vous a dit n'est que hâblerie, que franche hâblerie.