Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Hâbleur

EUSE. s.
  (H s'aspire.) Celui, celle qui hâble, qui aime à débiter des mensonges. C'est un grand hâbleur. Une grande hâbleuse.
  (H s'aspire.) Instrument de fer tranchant, qui a un manche, et dont on se sert pour couper et pour fendre du bois et autres choses. Abattre un arbre avec une hache. Donner un coup de hache. Il lui fendit la tête d'un coup de hache. Il eut la tête tranchée d'un coup de hache. Ils mirent la porte à bas à coups de hache. Être armé d'une hache. La hache d'un sapeur. Il faudra bientôt mettre la hache, porter la hache dans ce bois.
  Hache à main, Petite hache dont le manche est court.
  Hache d'armes, Sorte de hache dont on se servait autrefois à la guerre, et qui est encore d'usage dans les combats de mer, quand on va à l'abordage.
  Hache de pierre, Hache dont se servent quelques peuples sauvages, et qui est faite d'une pierre très-dure, au lieu de fer.
  Fig. et fam., Cet ouvrage est fait à coups de hache, Il est grossièrement fait.
  Fig. et fam., Avoir un coup de hache à la tête, ou simplement, Avoir un coup de hache, un petit coup de hache, Être un peu fou.
  En termes d'Impr., Ce livre est imprimé en hache, Il est à deux colonnes, qui devraient naturellement être d'égale longueur, mais dont l'une, se trouvant plus abondante que l'autre, occupe toute la largeur de la page au-dessous de celle qui a fini la première. Cette phrase a vieilli, et ne se dit qu'en parlant D'anciennes éditions.
  En termes d'Arpentage, Cette pièce de terre fait hache sur telle autre, Elle s'enclave, elle est engagée en partie dans telle autre.
  (H s'aspire.) Instrument dont on se sert pour hacher la paille que l'on donne aux chevaux et au bétail.
  (H s'aspire.) Couper en petits morceaux. Hacher du veau. Hacher du mouton. Hacher de la paille. Hacher menu.
  Prov., Hacher menu comme chair à pâté, Mettre en pièces, hacher par morceaux. On dit de même, par menace, Vous serez hachés menu comme chair à pâté.
  HACHER, signifie quelquefois, Couper maladroitement. Il ne découpe pas cette viande, il la hache.
  Il se dit, par extension, Du dommage que la grêle fait quelquefois aux blés et aux arbres. Mes blés ont été hachés par la grêle. La grêle a été si forte, qu'elle a haché jusqu'aux bois des vignes, jusqu'aux branches des arbres.
  Par exagérat., Hacher quelqu'un en pièces, le hacher en morceaux, Le frapper de plusieurs coups d'une arme tranchante.
  Ce bataillon, cet escadron, etc., s'est fait hacher en pièces, ou simplement, s'est fait hacher, Il s'est défendu jusqu'à ce qu'il ait été entièrement détruit.
  Il se ferait hacher en pièces, ou simplement, Il se ferait hacher pour cela, pour cette personne, Il soutiendrait cela, il y persisterait, il défendrait cette personne au péril de sa vie. Je me ferais hacher en pièces plutôt que de céder. Il lui est entièrement dévoué, il se ferait hacher pour elle. Familièrement, dans un sens analogue. Je m'y ferais hacher. On dit de même, Vous le feriez hacher, on le hacherait, qu'il ne céderait pas.
  HACHER, en termes de Dessinateur et de Graveur, signifie, Faire des traits qui se croisent les uns les autres. Hacher avec le burin, avec le crayon, avec la plume. Cette estampe est bien hachée.
  HACHÉ, ÉE. participe, Fig., Style haché, Style coupé en trop petites phrases, sans liaisons grammaticales.
  (H s'aspire. ) Petite cognée.
  (H s'aspire.) Petite hache, marteau tranchant d'un côté.
  (H s'aspire.) T. de Cuisine. Mets fait avec de la viande ou du poisson, qu'on hache extrêmement menu. Hachis de perdrix. Hachis de mouton. Hachis de carpe. Du gigot en hachis.
  (H s'aspire.) Petite table de chêne sur laquelle on hache les viandes. Un hachoir est nécessaire dans une cuisine.
  Il se dit aussi d'Un grand couteau pour hacher les viandes.
  Il se dit quelquefois d'Un hache-paille.
  (H s'aspire.) T. de Dessin et de Gravure. Il se dit Des traits ordinairement croisés les uns sur les autres, par lesquels on forme les demi-teintes et les ombres. Des hachures larges. Dessiner par hachures. Faire des hachures.
  Il se dit, en termes de Blason, Des traits ou des points dont on se sert pour marquer la différence des couleurs et des métaux. La hachure en pal, ou de haut en bas, désigne le gueules (le rouge) ; la hachure en fasce, qui traverse l'écu, signifie l'azur (le bleu) ; la hachure en pal, contre-hachée en fasce, marque le sable (le noir) ; etc. Les pièces d'argent n'ont point de hachure, et sont tout unies.