Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Harpé

Mots en rapport : Harpiste
ÉE. adj.
  (H s'aspire.) Ce mot n'est usité qu'en parlant D'un lévrier dont le corps a quelque ressemblance avec la forme d'une harpe, parce que son estomac est fort avancé et fort bas, et son ventre fort étroit et fort élevé. Un lévrier bien harpé. Une levrette bien harpée.
  Voyez ARPÉGE.
  Voyez ARPÉGER.
  (H s'aspire.) Prendre et serrer fortement avec les mains. Il l'a harpé.
  Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, comme verbe réciproque. Ils se querellèrent et se harpèrent. Elles se sont harpées. Ce mot est familier et peu usité.
  HARPÉ, ÉE.
  (H s'aspire.) T. de Manége. Il se dit D'un cheval qui lève une des jambes de derrière plus haut que l'autre sans plier le jarret, ou qui les lève toutes deux en même temps et avec précipitation, comme s'il allait à courbettes. Ce cheval harpe d'une jambe, harpe des deux jambes.
 (H s'aspire.) Monstre ailé et fabuleux, extrêmement vorace, qui avait un visage de femme, un corps de vautour, et des ongles crochus et tranchants. Les harpies étaient au nombre de trois, Aëllo, Ocypète et Céloeno.
  Il se dit, figurément, de Ceux qui ravissent le bien d'autrui, ou qui sont âpres au gain. Ces gens-là sont des harpies, de vraies harpies.
  Il se dit aussi, familièrement, d'Une méchante femme, criarde et acariâtre. C'est une harpie, une franche harpie.