Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Harpiste

s. des deux genres
  (H s'aspire. ) Celui ou celle qui sait jouer de la harpe. C'est un de nos harpistes les plus distingués.
  (H s'aspire.) Espèce de dard qui a une pointe tournante accompagnée de deux crocs recourbés, et dont on se sert ordinairement à la pêche des baleines, des cachalots, des marsouins, etc. Jeter, lancer le harpon.
  (H s'aspire.) Darder avec le harpon, accrocher avec le harpon. Harponner une baleine.
  HARPONNÉ, ÉE.
  (H s'aspire.) Pêcheur, matelot choisi pour lancer le harpon.
  (H s'aspire.) Espèce de lien fait d'osier, ou d'autre bois fort pliant, dont on lie les fagots, les bourrées, etc. Délier la hart d'un fagot.
  Il se dit aussi de La corde dont on étrangle les criminels. Dans ce sens, il était principalement d'usage autrefois en certaines formules d'ordonnances. À peine de la hart. On l'emploie quelquefois encore dans le langage familier. Mériter la hart. Digne de la hart. La hart au cou.
  Voyez ARUSPICE.
  (H s'aspire.) Fortune, sort ; cas fortuit, imprévu. S'en remettre au hasard. S'abandonner au hasard. Donner, mettre quelque chose au hasard. C'est un pur effet du hasard. Le hasard voulut que... Coup de hasard. Ce sera un grand hasard si telle chose arrive, s'il en réchappe. Par un singulier hasard. Par un heureux hasard. Par un hasard malheureux.
  Jeu de hasard, Jeu où le hasard seul décide, tel que la roulette, le trente et quarante, etc. Interdire les jeux de hasard.
  Fig., Corriger le hasard, Tromper au jeu.
  À certains Jeux de dés, Les hasards, se dit de Certains points fixes qui sont toujours favorables à celui qui tient le dé.
  À la Paume, La balle fait hasard, se dit Quand la balle ne fait pas l'effet qu'elle devait faire, soit par le défaut du carreau, soit par quelque autre cause.
  Meuble de hasard, livre de hasard, etc., se dit d'Un meuble, d'un livre, ou de quelque autre objet qu'on trouve à acheter à bon marché, et qui quelquefois a déjà servi. On dit dans le même sens : Trouver un bon hasard. C'est un hasard qui vaut du neuf. Etc.
  HASARD, signifie aussi, Péril, risque. Courir le hasard de... Courir hasard. Se mettre, s'exposer au hasard de... Il a couru hasard de sa personne, de sa vie, de son honneur. Il ne court point de hasard. J'en prends le hasard sur moi. Il en arrivera ce qui pourra, j'en prends le hasard.
  Il s'emploie souvent au pluriel, dans ce dernier sens, surtout en poésie et dans le style soutenu. Les hasards de la guerre. Il a été nourri parmi les hasards. Au milieu des hasards. Affronter, maîtriser les hasards. Braver les hasards d'une expédition lointaine.
  AU HASARD. loc. adv. Sans dessein, à l'aventure ; ou Sans réflexion, inconsidérément. Ne connaissant pas la route, ils étaient obligés d'aller, de marcher au hasard. Il ne sait pas jouer, il jette ses cartes au hasard. Répondre au hasard. C'est un écervelé qui parle toujours au hasard.
  À TOUT HASARD. loc. adv. À tout événement, quoi qu'il puisse arriver. Vous ferez bien, à tout hasard, de vous tenir prêts.
  Jeter des propos au hasard, à tout hasard, Mettre des propos en avant, pour voir comment ils seront reçus.
  Dire quelque chose au hasard, à tout hasard, Sans être sûr de la vérité de ce qu'on dit, ou sans y attacher aucune importance.
  PAR HASARD. loc. adv. Fortuitement. Cela est arrivé par hasard. Si, par hasard, vous veniez à le rencontrer.
  (H s'aspire.) Risquer, exposer à la fortune, exposer au péril. Hasarder son argent au jeu. Hasarder tout son bien dans le commerce. Hasarder sa vie. Hasarder sa réputation, son honneur. Hasarder sa personne. Hasarder un combat. Vous hasardez trop. Hasarder de faire une chose.
  Il se dit aussi en parlant Des propositions, des opinions, etc., qu'on met en avant, pour voir de quelle manière elles seront reçues. Hasarder une parole, une proposition. Hasarder une motion. Hasarder une plaisanterie. Hasarder une humble remontrance.
  Hasarder une phrase, une façon de parler, une expression, Se servir d'une phrase, d'une façon de parler, d'une expression nouvelle ou dont l'usage n'est pas encore bien établi.
  Prov. et fig., Hasarder le paquet, S'abandonner au hasard, s'engager dans une affaire douteuse.
  HASARDER, s'emploie quelquefois avec le pronom personnel. Ce général se hasarde trop. Les périls où il se hasarde. Je me hasarderai à faire cette proposition.
  HASARDÉ, ÉE. participe, Propos hasardé. Expression hasardée.
  Il signifie quelquefois adjectivement, Qui ne paraît pas bien fondé, qu'il serait difficile de justifier. Inductions hasardées. Conjectures hasardées.
  HASARDÉ, se dit aussi D'une pièce de boucherie, ou d'une pièce de gibier qu'on a gardée longtemps pour la rendre plus tendre, ou pour lui donner plus de fumet, et qui commence à se gâter, à sentir. Gigot hasardé. Cette perdrix est hasardée.
  (H s'aspire.) Avec risque, avec péril, d'une manière hasardeuse. Il a entrepris cela bien hasardeusement.