Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Hémorroïdal

ALE adj.
  T. de Médec. Il se dit Des vaisseaux sanguins de l'anus, qui est le siége des hémorroïdes. Veine hémorroïdale. Artère hémorroïdale. Vaisseaux hémorroïdaux.
  Il se dit aussi Des tumeurs qui forment les hémorroïdes, et Du sang qui en coule. Tumeurs hémorroïdales. Sang hémorroïdal. Flux hémorroïdal.
  Il s'emploie comme substantif féminin, en parlant Des artères hémorroïdales. L'hémorroïdale supérieure. L'hémorroïdale inférieure.
  T. de Médec. Tumeurs arrondies et douloureuses qui se forment au pourtour de l'anus, et qui ordinairement laissent échapper de temps à autre une certaine quantité de sang. Hémorroïdes internes. Hémorroïdes externes. Ses hémorroïdes fluent. Ses hémorroïdes sont ouvertes, et il perd beaucoup de sang. Avoir les hémorroïdes. Être sujet aux hémorroïdes.
  Hémorroïdes sèches, Hémorroïdes qui ne coulent point.
  Il se dit de La femme malade d'un flux de sang, qui fut guérie en touchant la robe de Notre-Seigneur. Notre-Seigneur guérit l'hémorroïsse. L'hémorroïsse de l'Évangile.
  T. de Médec. Il se dit Des remèdes qui arrêtent les hémorragies.
  Il se prend aussi substantivement, au masculin.
  T. de Géom. Qui a onze angles et onze côtés. Figure hendécagone.
  Il est aussi substantif masculin. Un hendécagone régulier.
  (L'S se prononce fortement.) Il se dit Des vers de onze syllabes. Il n'y a guère de vers hendécasyllabes qu'en latin et en italien. On les appelle aussi Phaleuques ou Phaleuces, dans la Versification latine.
  Il s'emploie substantivement, au masculin. Un hendécasyllabe.
  (H s'aspire. On prononce Hanir.) Il se dit Du cheval quand il fait son cri ordinaire. Ils furent découverts parce qu'un cheval se mit à hennir. Un cheval qui hennit après les juments, qui hennit après l'avoine.
  (H s'aspire. On prononce Hanissement.) Le cri ordinaire du cheval. Le bruit des trompettes et le hennissement des chevaux.
  Nom que les anciens chimistes donnaient au foie de soufre ou sulfure alcalin.
  T. d'Anat. et de Médec. Il se dit Des parties qui appartiennent au foie, et De certaines affections qui ont leur siége dans le foie. Veines hépatiques. Artères hépatiques. Canal hépatique. Colique hépatique. Flux hépatique.
  T. de Botan. Il se dit de Certaines plantes acotylédones, formées d'une membrane herbacée et rampante, qui croissent en général dans les lieux humides. La famille des hépatiques.
  Il se dit aussi d'Une espèce d'anémone printanière, dont la fleur a de la ressemblance avec la marguerite double.
  T. de Médec. Inflammation du foie. Hépatite aiguë. Hépatite chronique.
  Pierre précieuse, ainsi nommée parce qu'elle est de la couleur du foie.
  T. de Musiq. Il se dit de La lyre ou cithare à sept cordes des anciens.
  Il se dit aussi d'Un système de sons composé de sept notes, tel que la gamme.
  T. de Géom. Qui a sept angles et sept côtés. Une figure heptagone.
  Il est aussi substantif masculin. Un heptagone régulier.
  Il se dit particulièrement, en termes de Fortification, d'Un ouvrage composé de sept bastions.
  Ouvrage composé de parties distribuées en sept journées. L'Heptaméron de la reine de Navarre. L'Heptaméron rustique.
  T. de Botan. Classe du système sexuel de Linné, qui renferme les plantes dont la fleur a sept étamines.
  Qui a rapport au blason, aux armoiries. Il ne s'emploie guère que dans ces locutions, Science héraldique, art héraldique.
  (H s'aspire.) Officier d'un prince ou d'un État souverain, dont l'emploi principal est de faire certaines publications solennelles, certains messages importants, et qui remplit en outre diverses fonctions dans les cérémonies publiques. Les hérauts d'Agamemnon. Chez les anciens, la personne des hérauts était sacrée. Le roi dénonça la guerre par un héraut. Un héraut vint sommer la place de se rendre. Les hérauts dénoncèrent la joute, le tournoi à tous les seigneurs du royaume. Les hérauts du moyen âge étaient juges des armoiries et des blasons. Héraut d'armes. Héraut du titre de Bourgogne, du titre de Bretagne, etc. La cotte d'armes, le caducée d'un héraut. Deux hérauts marchaient devant le roi.