Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Houleux

EUSE adj.
  (H s'aspire.) T. de Marine. Il se dit De la mer, lorsqu'elle est agitée par la houle. La mer est encore très-houleuse.
  (H s'aspire.) T. de Chasse Appeler son compagnon.
  HOUPÉ, ÉE.
  (H s'aspire.) Assemblage de plusieurs filets de laine, de soie, etc., liés ensemble de manière à former un bouquet, une touffe, un flocon. La houppe d'un bonnet carré. La houppe d'une pomme de lit à l'ancienne mode. La houppe d'une ceinture. Mettre des houppes à des chevaux de carrosse. Une houppe à poudrer.
  En Hist. nat., Houppe de poils, Petite touffe de poils plus ou moins divergents. Cette graine est surmontée d'une houppe de poils, d'une houppe.
  En Anat., Houppes nerveuses, Petits mamelons nerveux répandus dans le tissu de la peau.
  (H s'aspire.) Sorte de vêtement large qui se met par-dessus l'habit. Houppelande grise. Houppelande de gros drap.
  (H s'aspire.) Faire des houppes. Houpper de la laine, La peigner.
  HOUPPÉ, ÉE. participe, En Botan., Graine houppée, Graine surmontée d'une houppe de poils.
  Voyez HOURRA.
  (H s'aspire.) T. de Chasse. Chasser avec des hourets.
  (H s'aspire.) T. de Chasse. Meute de mauvais chiens de chasse.
  (H s'aspire.) Maçonnage grossier de moellons ou de plâtras. On dit aussi, Hourdis.
  Il signifie également, La première couche de gros plâtre qu'on met sur un lattis pour former l'aire d'un plancher.
  (H s'aspire.) Maçonner grossièrement, faire un hourdage. Hourder une cloison.
  HOURDÉ, ÉE. participe, Une cloison hourdée.
  (H s'aspire.) Voyez HOURDAGE.
  (H s'aspire.) On appelle ainsi Un mauvais petit chien de chasse. Il n'avait pour chiens de chasse que trois ou quatre hourets galeux.
  (H s'aspire.) Nom que les mahométans donnent aux femmes qui doivent contribuer aux plaisirs des élus, dans le paradis de Mahomet.
  (H s'aspire.) Sorte de navire hollandais à fond plat, dont l'avant et l'arrière sont arrondis. Comme cette espèce de bâtiment navigue fort mal, les marins donnent par mépris le nom de hourque à tout navire qui est mal construit et qui ne marche pas bien.
  (H s'aspire. Plusieurs écrivent, Houra.) Cri de joie que poussent les marins anglais, en l'honneur de leurs commandants, ou de quelque grand personnage qui visite un vaisseau. L'amiral, en montant sur son bord, fut salué par un hourra universel.
  HOURRA, se dit aussi de L'attaque imprévue que font des troupes indisciplinées, ou des troupes légères, des Cosaques, des hussards, etc., en poussant des cris. Nous eûmes à essuyer trois hourras de Cosaques.
  (H s'aspire.) Terme dont les chasseurs se servent pour faire revenir les chiens sur leurs premières voies, quand ils sont tombés en défaut.
  Il se dit aussi, familièrement, pour Un grand bruit, un grand tumulte. Il y a eu là un étrange hourvari.
  (H s'aspire.) Voyez HUSSARD.