Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Humain

AINE adj.
  Qui est de l'homme, qui concerne l'homme, qui appartient à l'homme en général. Le genre humain. L'espèce humaine. Le corps humain. L'esprit humain. L'entendement humain. La raison humaine. La nature humaine. La condition humaine. La vie humaine. Les misères, les infirmités humaines. Les passions humaines. L'industrie humaine. La sagesse humaine. La faiblesse humaine. Voix humaine. Figure humaine. Fragilité humaine. Les faiblesses humaines. Les faiblesses du coeur humain. Aucune puissance humaine ne serait capable de... Cela est au-dessus du pouvoir humain, des forces humaines. Il est dépourvu de tout secours humain. Tous les secours humains lui manquent.
  Les choses humaines, Les affaires du monde, toutes les choses auxquelles l'homme est sujet, les accidents qui arrivent dans la vie. Le cours des choses humaines.
  Moyens humains, voies humaines, Tous les moyens, toutes les voies dont les hommes se peuvent servir. Tenter toutes les voies humaines, toutes sortes de moyens humains.
  Lettres humaines, La connaissance de la grammaire, de la poésie, de la rhétorique, de l'histoire, de l'antiquité, et des auteurs anciens qui en traitent. Il est plus versé dans les lettres humaines que dans la théologie.
  Plus qu'humain, se dit De ce qui excède la portée ordinaire de l'homme. Une pénétration, une intelligence plus qu'humaine. Une valeur plus qu'humaine.
  Fig. et fam., N'avoir pas figure humaine, forme humaine, Être mal fait, difforme ; ou être extrêmement défiguré par quelque accident, par quelque maladie.
  HUMAIN, signifie aussi, Sensible à la pitié, secourable, bienfaisant. Un prince humain. Vainqueur humain. Cet homme est très-humain et fort sensible aux misères d'autrui. Je ne connais pas de coeur plus humain. On dit dans un sens analogue, Avoir, montrer des sentiments humains.
  N'avoir rien d'humain, Être dur et impitoyable.
  HUMAIN, se dit substantivement et au pluriel pour Les hommes. Il n'est guère usité que dans le style poétique ou soutenu. Le maître des humains. Il regarde avec mépris tout le reste des humains. Cela n'est pas au pouvoir des humains.
  Il se dit quelquefois au singulier et familièrement pour Homme. C'est un bon humain, le meilleur humain du monde.
  Suivant la portée, la capacité, le pouvoir de l'homme. Cela est humainement impossible. On ne saurait humainement faire davantage. Humainement cela ne se peut faire.
  Il signifie aussi, Avec humanité, avec bonté. Il le reçut humainement. Traiter humainement les vaincus.
  Humainement parlant, En parlant selon les idées communes.
  Rendre bon, humain ; civiliser. Le commerce des Européens humanisa ces peuples sauvages.
  Il signifie aussi, familièrement, Rendre plus traitable, plus favorable. Il se montre fort contraire à vos intérêts, mais on trouvera moyen de l'humaniser. Il ne pouvait vivre avec personne, la société et l'expérience l'ont humanisé.
  Il s'emploie souvent avec le pronom personnel. Il commence à s'humaniser. Elle n'est plus aussi revêche, elle s'humanise.
  HUMANISER, avec le pronom personnel, signifie particulièrement, Se dépouiller de certains sentiments et d'une certaine façon de vivre trop austère. Il s'était jeté dans la retraite, mais il commence à s'humaniser.
  Il signifie quelquefois, Se conformer, s'accommoder à la portée des autres. C'est un homme d'un génie supérieur ; mais il s'humanise avec les esprits ordinaires.
  HUMANISÉ, ÉE.
  Celui qui étudie les humanités dans un collége. Il se dit aussi, mais ordinairement avec une épithète, de Celui qui sait, qui enseigne les humanités. C'est un excellent humaniste. C'est un médiocre humaniste.
  Nature humaine. Les faiblesses de l'humanité. JÉSUS-CHRIST s'est revêtu de notre humanité. Il a pris notre humanité. L'humanité de JÉSUS-CHRIST. La sainte humanité de JÉSUS-CHRIST.
  Cela est au-dessus de l'humanité, Cela passe la portée ordinaire des forces de l'homme.
  Prov. et fig., Payer le tribut à l'humanité, Mourir. Cette phrase signifie aussi, Se laisser aller à quelque faiblesse humaine.
  HUMANITÉ, se prend souvent pour Le genre humain, les hommes en général. Les maux qui accablent l'humanité. Être inspiré par l'amour de l'humanité. Les bienfaiteurs de l'humanité. Les services qu'il a rendus à l'humanité. Pour le bien de l'humanité.
  HUMANITÉ, signifie encore, Bonté, sensibilité, compassion pour les malheurs d'autrui. Traiter quelqu'un avec humanité. Il l'a reçu avec humanité. Il est plein d'humanité. C'est un homme sans humanité. Il faut avoir renoncé à l'humanité, à toute humanité, à toute espèce d'humanité, pour n'être pas touché de... Il n'a aucun sentiment d'humanité.
  HUMANITÉS, au pluriel, signifie, Ce qu'on apprend ordinairement dans les colléges jusqu'à la philosophie exclusivement. Il a fait ses humanités. Il a achevé ses humanités. Enseigner les humanités.
  Qui a de l'humilité. Être humble devant Dieu. Ceux qui sont véritablement humbles ne s'offensent point des mépris d'autrui. JÉSUS-CHRIST a dit : Apprenez de moi que je suis doux et humble de coeur. Avoir d'humbles sentiments de soi-même. Les âmes humbles.
  Il se prend quelquefois substantivement, surtout au pluriel. Dieu résiste aux superbes, et donne sa grâce aux humbles.
  HUMBLE, en parlant De ce qui regarde la vie civile, signifie, Qui porte trop loin la déférence et le respect. Il est toujours humble et soumis devant lui. Être humble devant les grands. En termes de civilité : Votre très-humble serviteur. Votre très-humble servante.
  Il se dit plus ordinairement Des choses ; et, dans cette acception, il signifie, Qui marque du respect et de la déférence. Faire une humble prière. Faire un humble aveu de sa faute. Garder un humble silence. Présenter une très-humble requête. Faire une très-humble supplication. Faire de très-humbles remontrances au roi. En termes de civilité : Rendre de très-humbles grâces. Faire de très-humbles remercîments. Assurer de ses très-humbles respects. Etc.
  Il se dit quelquefois pour Modeste. Avoir une humble défiance de soi-même. D'humbles vertus.
  HUMBLE, se dit figurément De ce qui a peu d'élévation, peu d'apparence, peu d'éclat. L'humble violette. Les humbles fougères. Les superbes palais et les humbles cabanes. Un humble asile. Dans mon humble retraite.
  Il signifie aussi figurément, Médiocre, peu relevé. Remplir les fonctions les plus humbles. Être réduit à l'humble condition de valet. Le sort le plus humble. Une humble fortune.
  Avec des sentiments d'humilité. Se prosterner humblement devant Dieu. S'approcher humblement de la sainte table. Recevoir humblement les réprimandes. Souffrir humblement les injures, les affronts.
  En parlant De ce qui regarde la vie civile, il signifie, Avec soumission, avec respect, avec modestie. Demander humblement pardon. Supplier très-humblement. Répondre humblement. S'incliner humblement. En termes de civilité, Je vous salue très-humblement.
  HUMBLEMENT, s'emploie aussi, en poésie, dans le sens qu'on donne à Humble, quand on dit, L'humble violette. Elle croît humblement dans le fond des vallées.