Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Huppé

ÉE. adj.
  (H s'aspire.) Il ne se dit proprement que Des oiseaux qui ont une huppe sur la tête. Alouette huppée.
  Il se dit, figurément et familièrement, D'une personne riche, notable, de haut parage ; mais alors on ne l'emploie guère qu'avec le mot Plus. Il s'y est trouvé plusieurs gentilshommes, et des plus huppés, des plus haut huppés. Il y avait quantité de femmes, et des plus huppées.
  Prov. et fig., Les plus huppés y sont pris, Ceux qui se croient les plus habiles y sont attrapés.
  (H s'aspire.) Nom que l'on donne à la tête de quelques animaux, particulièrement lorsqu'elle est coupée. Une hure de sanglier. La hure d'un saumon, d'un brochet.
  Fig. et fam., Il a une vilaine hure, se dit D'un homme qui a les cheveux mal peignés et fort hérissés.
  (H s'aspire.) Voyez HUE.
  (H s'aspire.) Le cri prolongé que fait le loup, et que fait aussi quelquefois le chien. On entendait toute la nuit le hurlement des loups. Le hurlement des chiens. Les chiens poussaient des hurlements affreux.
  Il se dit, par analogie, Des cris aigus et prolongés que l'on pousse dans la douleur, dans la colère, etc. Elle fit des hurlements lorsqu'on lui apprit la mort de son fils. Il poussait des hurlements de rage.
  (H s'aspire.) Il se dit Des loups et des chiens lorsqu'ils font un cri prolongé. On entend les loups hurler. Ce chien a hurlé toute la nuit.
  Prov. et fig., Il faut hurler avec les loups, Il faut s'accommoder aux manières, aux moeurs, aux opinions de ceux avec qui l'on vit, ou avec qui l'on se trouve, quoiqu'on ne les approuve pas entièrement.
  HURLER, se dit, par analogie, Des cris aigus et prolongés que l'on pousse dans la douleur, dans la colère, etc. Il ne crie pas, il hurle. Hurler de rage.
  Il signifie quelquefois, par exagération, Parler avec emportement, avec le ton de la fureur. Cet avocat a tant hurlé, qu'il en a perdu la voix. Une tourbe fanatique hurlait sans cesse contre lui.
  Terme familier, qui signifie, Inconsidéré, brusque, étourdi. C'est un hurluberlu. Agir en hurluberlu.
  (H s'aspire.) Cavalier hongrois. On donne aujourd'hui ce nom aux soldats des corps de cavalerie légère dont l'uniforme ressemble à celui de la cavalerie hongroise. Colonel, capitaine de hussards. Il a servi dans les hussards. Des hussards furent envoyés à la découverte. Le shako, la sabretache, le dolman d'un hussard. Les hussards de la garde. On disait autrefois et quelques-uns disent encore, Houssard ; d'autres, en plus grand nombre, disent, Housard.
  Couper les crins des chevaux à la hussarde, Les laisser depuis le bas de l'encolure jusqu'à la moitié, et couper le reste jusqu'à la tête.
  Prov., Vivre à la hussarde, Vivre de pillage.
  (H s'aspire.) Petite loge faite grossièrement avec de la terre, du bois, de la paille, etc. La hutte d'un berger. La hutte d'un pauvre paysan. Des huttes de sauvages. Les huttes des soldats. On dit plus ordinairement, Les baraques des soldats. Voyez BARAQUE.
  (H s'aspire.) Faire une hutte pour se loger. À peine les soldats eurent-ils le temps de se hutter. Ils se huttèrent comme ils purent. En parlant Des soldats, on dit plus ordinairement, Se baraquer.
  HUTTÉ, ÉE.
  Plante. Voyez JACINTHE.
  HYACINTHE, se dit aussi d'Une pierre précieuse qui est ordinairement d'un jaune tirant sur le rouge. Hyacinthe d'Orient. Hyacinthe d'Allemagne.
  En Pharmacie, Confection d'hyacinthe, Sorte d'électuaire, dans la composition duquel il entre des pierres d'hyacinthe avec beaucoup d'autres ingrédients.
  T. d'Astron. Assemblage d'étoiles placées sur le front du Taureau céleste. Les anciens croyaient que le lever et le coucher des Hyades étaient toujours accompagnés de pluie.
  En Poésie : Les sombres, les tristes Hyades. Les froides, les pluvieuses Hyades. Ces images, qui étaient vraies au temps des plus grands poëtes de la Grèce et de Rome, ont cessé de l'être aujourd'hui sous leur climat même, le lever de ces étoiles s'opérant dans d'autres saisons qu'alors.
  Qui est né, provenu de deux espèces différentes. Les mulets sont des animaux hybrides. Il se dit plus souvent Des plantes que des animaux. Plante hybride. Variétés hybrides. On l'emploie aussi substantivement. Les hybrides sont stériles.
  T. de Médec. Bruit causé par la fluctuation d'un liquide renfermé dans un abcès.
  T. de Médec. Il se dit Des médicaments auxquels on attribuait la propriété de faire écouler la sérosité épanchée dans les différentes cavités du corps ou dans le tissu cellulaire. Il s'emploie aussi substantivement, au masculin. Donner des hydragogues à un malade.
  T. de Chimie. Nom générique Des corps composés d'eau et d'un autre corps, tels qu'un oxyde métallique. La pierre à cautère est un hydrate de potasse. Les oxydes sont précipités des sels par les bases alcalines à l'état d'hydrate.