Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Il

Mots en rapport : I ïambe ïambique Ibis Icelui Ichneumon Ichnographie Ichnographique Ichoreux Ichthyolithe
Pronom masculin
  qui désigne la troisième personne. Votre frère va venir, il est prêt. J'ai lu cet ouvrage, il est bien écrit. Ces gens-là sont pressés, ils courent.
  Il se met ordinairement avant le verbe, dans les phrases affirmatives, sans qu'il y ait rien entre-deux, si ce n'est des particules et des pronoms, comme : Il nous dit. Il lui parle. Il ne veut pas. Il n'en veut pas. Il y veut aller.
  Il se met immédiatement après le verbe dans les interrogations et dans certaines phrases exclamatives. Que fait-il ? Où sont-ils ? Dort-il ? Boit-il ! Est-il barbare ! Avec le t euphonique : Qu'a-t-il dit ? Viendra-t-il ? Aime-t-il le jeu 
  Il se met également après le verbe dans certaines phrases affirmatives, telles que les suivantes : Alors, dit-il, nous résolûmes d'agir. Quoi ? répondit-il, s'écria-t-il. Dût-il s'en fâcher. Aussi furent-ils sages. Aussi est-il vrai. Toujours est-il certain que j'étais excusable.
  Quand une phrase interrogative contient le nom masculin qui est le sujet du verbe, on n'en met pas moins, ordinairement, le pronom Il après le verbe. Jean est-il venu ? Ce fruit est-il bon ? Ce livre vous a-t-il plu ? Cette sorte de pléonasme s'emploie même dans certaines phrases qui expriment une supposition. Ce projet dût-il échouer, il sera toujours beau de l'avoir conçu.
  Dans certaines phrases, au contraire, le verbe est précédé du pronom Il, et suivi du nom masculin auquel ce pronom se rapporte. Il me fuit, le perfide. Ils sont rares, les hommes constamment désintéressés. Ils ne reviendront plus, ces jours heureux. Sont-ils moins coupables, ceux qui...
  Le pronom Il se met aussi avec les verbes impersonnels ou employés impersonnellement ; et alors il n'est point relatif à un sujet exprimé. Il faut que... Il est bon... Il est probable que... Il est certain que... Il pleut. Il neige. Il tonne. Il fait mauvais temps. Il y a des hommes qui... Il se répandit un écrit, une nouvelle. Il fut un tempsnous n'étions pas riches.