Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Macle

s. m.
  Ouvrier qui travaille à tous les genres de constructions, d'ouvrages pour lesquels on emploie principalement de la pierre, de la brique, du mortier, du plâtre. Un bon maçon. Un compagnon maçon. Avoir les maçons chez soi, des maçons à la journée. Journée de maçon. Un tablier de maçon.
  Maître maçon, Artisan qui dirige les maçons, surveille leurs travaux et répond de leur ouvrage. Le mémoire du maître maçon. Le toisé du maître maçon. Le maître maçon a reçu l'ordre de l'architecte.
  Aide-maçon, Manoeuvre qui sert et aide le maçon, qui bat et gâche le plâtre, et qui apporte les matériaux. On disait autrefois, Aide à maçon.
  Prov. et fig., C'est un maçon, un vrai maçon, se dit D'un ouvrier qui travaille grossièrement sur des ouvrages délicats.
  MAÇON, se dit quelquefois pour Franc-Maçon. Voyez FRANC-MAÇON.
s. m.
  Travail du maçon. Le maçonnage de ce mur, de cette façade est bon. On a payé tant pour le maçonnage de cette maison.
v. a.
  Travailler à un bâtiment, à une construction, en employant de la pierre, de la brique, du mortier, du plâtre, etc. Il y a beaucoup à maçonner dans cette maison.
  Il signifie aussi, Boucher une ouverture dans une muraille avec de la pierre, du mortier, du plâtre, etc. Il faut maçonner cette porte, cette fenêtre.
  Il signifie figurément et familièrement, Travailler d'une façon grossière. Voyez comme il a maçonné cela.
  MAÇONNÉ, ÉE.
Féminin - Singulier :
  Ouvrage du maçon. Une bonne maçonnerie. Cloison de maçonnerie. Maçonnerie de blocage, de moellons, de limosinage. Maçonnerie en liaison.
  MAÇONNERIE, se dit aussi, quelquefois, pour Franc-Maçonnerie. Voyez FRANC-MAÇONNERIE.
adj. des deux genres
  Qui appartient à la franc-maçonnerie. Société maçonnique. Emblèmes maçonniques.