Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Naïf

ÏVE. adj.
  Naturel, ingénu, sans fard, sans apprêt, sans artifice. Une beauté naïve. Les grâces naïves de l'enfance. Une réponse simple et naïve. Des manières naïves et agréables. Un ton naïf et doux. Il a quelque chose de naïf dans l'humeur, dans l'esprit. Une pensée naïve.
  Il signifie aussi, Qui retrace simplement la vérité, qui imite la nature sans laisser paraître d'artifice, ni d'effort. Faire une description, une relation, une peinture naïve de quelque chose. Expression naïve. Il y a dans ce tableau des airs de tête bien naïfs. Il y a quelque chose de naïf dans tout ce que ce peintre compose. L'attitude, la pose de cette statue est naïve.
  NAÏF, se dit aussi Des personnes, et signifie, Qui dit sa pensée sans détour, ingénument. C'est l'homme du monde le plus naïf. Une personne franche et naïve.
  Il se prend quelquefois en mauvaise part, et signifie, Qui dit, par un excès de simplicité, ce qu'il aurait intérêt à cacher. C'est un homme naïf dont vous tirerez tout ce que vous voudrez.
  Il se dit aussi Des choses, dans un sens analogue. Un amour-propre naïf. Une vanité naïve. Il lui est échappé une réponse bien naïve. Cela est naïf.
  NAÏF, s'emploie substantivement pour signifier, Le genre naïf dans les arts et en littérature. Le naïf, en peinture, distingue les ouvrages de l'école flamande. Le naïf, en littérature, n'est pas le bas et le trivial.