Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Objet

Mots en rapport : Objecter Objectif Objection
s. m.
  Tout ce qui s'offre, tout ce qui est présenté à la vue. Objet agréable. Les plus beaux objets du monde. Cet objet a frappé mes yeux. Je ne sais quel objet a passé rapidement devant mes yeux. Voilà un vilain objet, un objet horrible. Il y a cette différence entre l'objet lumineux et l'objet éclairé, que le premier contient en soi la lumière, et que l'autre la reçoit. À la vue de tant d'objets charmants. Cette lunette grossit trop les objets. Les objets se peignent sur la rétine.
  Il se dit, figurément et au sens moral, de Tout ce qui se présente à l'esprit, de tout ce qui l'occupe. Les objets se peignent confusément dans son esprit, dans son imagination. Il a la tête remplie, occupée de mille objets, d'un objet important. Il ne saurait donner une attention suivie au même objet. Son esprit troublé confond et défigure les objets. Il est éloquent lorsqu'il parle des objets qui le touchent.
  OBJET, dans le style philosophique, signifie, Tout ce qui touche, tout ce qui affecte les sens. Les objets des sens. Les couleurs sont les objets de la vue. Le son est l'objet de l'ouïe. Les saveurs sont l'objet du goût. Les odeurs sont l'objet de l'odorat.
  Il signifie, dans le même style, Tout ce qui meut, occupe les facultés de l'âme. Le vrai est l'objet de l'entendement. Le bien est l'objet de la volonté.
  Prov., L'objet meut, émeut la puissance, La présence de l'objet excite le désir.
  OBJET, signifie encore, Tout ce qui sert de matière à une science, à un art. Les corps naturels sont l'objet de la physique. La logique a pour objet les opérations de l'entendement. Chaque science a son objet. L'objet qu'elle considère. Une science doit se borner à son objet.
  Il signifie aussi, Tout ce qui est la cause, le sujet, le motif d'un sentiment, d'une passion, d'une action. Être l'objet de la raillerie, de la médisance, de la calomnie, du mépris. Objet de pitié. L'objet de son amour, de son respect, de sa passion. Objet de tristesse, d'affliction, de douleur, etc. Vous étiez l'objet de notre entretien. La conversation a changé d'objet.
  Il signifie également, Le but, la fin qu'on se propose. Cet homme n'a pour objet que la gloire, que sa fortune, que son intérêt. La poésie a pour objet de plaire, de toucher et d'instruire. L'objet de ma remarque. L'objet que je me propose, que j'ai en vue. Voilà mon objet. Remplir son objet. Suivre son objet. Quel est l'objet de cette démarche ? Discours, action sans objet.
  OBJET, se prend quelquefois pour Chose, dans un sens indéterminé. C'est un objet considérable, un objet de peu de valeur. Il vend toute sorte d'objets. Objets de première nécessité.