Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Quatre

Mots en rapport : Quaternaire Quaterne Quatorzaine Quatorze Quatorzième Quatorzièmement Quatrain Quatre-temps Quatre-vingtième Quatre-vingts
adj. numéral des deux genres
  Nombre composé de deux fois deux. Deux et deux font quatre. Quatre hommes. Quatre cents chevaux. Ils marchaient quatre de front. Ils défilaient quatre à quatre. Les quatre vents. Les quatre points cardinaux. Les quatre saisons. Les quatre semences froides.
  Fam., Cela est clair comme deux et deux font quatre.
  Fig. et fam., Se mettre en quatre, S'employer de tout son pouvoir pour rendre service. C'est un homme qui se met en quatre pour ses amis.
  Prov. et fig., Faire le diable à quatre, Faire beaucoup de bruit, causer beaucoup de désordre, s'emporter à l'excès.
  Fig. et pop., Il y a fait le diable à quatre, se dit D'un homme qui s'est beaucoup tourmenté pour faire réussir une affaire, ou pour la traverser.
  Il faut le tenir à quatre, se dit en parlant D'un fou, d'un furieux qui ne peut être contenu que par les efforts réunis de plusieurs personnes.
  Fig. et fam., Il faut le tenir à quatre, se dit en parlant D'un homme emporté et difficile, qu'on a de la peine à contenir, à empêcher de faire des violences.
  Fig. et fam., Se tenir à quatre, Faire un grand effort sur soi-même pour ne pas éclater, pour ne pas se mettre en colère. Je me suis tenu à quatre pour ne pas lui dire des vérités fort dures.
  Tirer un criminel à quatre chevaux, Écarteler un criminel, en attachant chacun de ses membres à un cheval, et faisant tirer les quatre chevaux chacun de son côté en même temps.
  Fam., Être tiré à quatre épingles, Être ajusté avec un extrême soin, et de manière à paraître craindre de déranger sa parure.
  Fam., Courir les quatre coins et le milieu de la ville, Faire bien du chemin pour quelque affaire.
  Fam., Marcher à quatre pattes, Marcher avec les mains et les pieds.
  Fam., Entre quatre yeux, Tête à tête. (On prononce ordinairement, par euphonie, Entre quatre-z-yeux.) Je lui dirai cela entre quatre yeux.
  Fig. et fam., Comme quatre, Beaucoup, excessivement. Il crie, il fait du bruit comme quatre. Il mange, il boit comme quatre. Un oeuf gros comme quatre. Il a de l'esprit comme quatre.
  QUATRE, s'emploie quelquefois pour Quatrième. Page quatre. Chapitre quatre. Henri quatre : on écrit ordinairement, Henri IV.
  QUATRE, est quelquefois substantif masculin. Quatre multiplié par huit donne trente-deux. On dit de même, Le nombre quatre ou de quatre.
  Le quatre du mois, Le quatrième jour du mois. Sa lettre est datée du quatre.
  QUATRE, se dit aussi Du caractère qui marque en chiffre le nombre de quatre. Le chiffre quatre. Un quatre de chiffre, en chiffre, ou simplement, Un quatre. Quarante-quatre s'écrit par deux quatre. On dit de même, Numéro quatre.
  Fig., Quatre de chiffre, Sorte de piége dont on se sert pour prendre des rats, des souris, des oiseaux, etc. : il consiste en une planche soutenue par trois petits morceaux de bois assemblés en forme de quatre, et qui tombent au moindre choc. Tendre un quatre de chiffre.
  QUATRE, substantif, signifie, aux Jeux de cartes, La carte qui est marquée de quatre coeurs, de quatre trèfles, etc. : Un quatre de coeur, un quatre de trèfle, etc. ; et, au Jeu de dés, La face du dé qui est marquée de quatre points : Il lui fallait un quatre, il l'a amené.