Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Rabais

Mots en rapport : Rabâchage Rabâcher Rabâcherie Rabâcheur Rabaissement Rabaisser Rabat Rabat-joie Rabattre
s. m.
  Diminution de prix et de valeur. On lui a promis cent mille écus, mais il y aura bien du rabais. Il a acheté cette terre sur le pied de dix mille livres de rente, il y trouvera un grand rabais.
  Rabais des monnaies, La diminution que le gouvernement fait sur la valeur pour laquelle la monnaie a cours. Les pièces de six francs et de trois livres ont subi un rabais.
  RABAIS, se dit aussi de La diminution du prix de toutes sortes de denrées et de marchandises. Vendre, donner, mettre des marchandises au rabais. Achetez-moi douze exemplaires de ce livre, au lieu de six ; je vous ferai un rabais, je vous ferai un rabais de tant. J'ai pris la pièce de drap entière, et j'ai obtenu un rabais. Ce morceau de drap n'étant qu'un reste, un coupon, je vous le donne au rabais. Livres vendus au rabais.
  Fig., Mettre trop au rabais quelqu'un, quelque chose, En parler trop désavantageusement. Vous mettez trop au rabais cet auteur, cet ouvrage ; le mérite, les talents de cet homme.
  RABAIS, se dit encore d'Un mode d'adjudication publique, suivant lequel les ouvrages, les travaux, les fournitures sont adjugés à celui des concurrents qui s'en est chargé au moindre prix. Adjudication au rabais. Proposer un ouvrage, une entreprise au rabais. Ces ouvrages ont été donnés, adjugés au rabais. Il les a pris au rabais.