Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Race

Mots en rapport : Racaille Raccommodage Raccommodement Raccommoder Raccommodeur Raccord Raccordement Raccorder Raccourcir Raccourcissement
s. f. coll.
  Lignée, tous ceux qui viennent d'une même famille. Il est d'une bonne race, de bonne race, d'une race illustre, ancienne. Il sort, il vient d'une noble race, d'une race de gens de bien. Il est de la race royale. Les trois races des rois de France. Les rois de la première, de la seconde, de la troisième race. La race des Carlovingiens. La race de saint Louis. La race des Héraclides. Les auteurs de sa race. Il y a eu de grands hommes, de grands princes dans cette race. Il n'a point laissé de race. C'est une race éteinte. Dieu promit à Abraham de multiplier sa race à l'infini. Un homme de race juive. Il n'est pas de race à faire une lâcheté.
  RACE, se dit, par extension, d'Une multitude d'hommes qui sont originaires du même pays, et se ressemblent par les traits du visage, par la conformation extérieure. La race caucasienne. La race mongole. La race malaise. Les habitants de ce royaume, de cette province sont une belle race d'hommes.
  La race mortelle, la race humaine, Les hommes en général.
  Poétiq., La race future, les races futures, les races à venir, Les hommes à naître.
  RACE, se dit quelquefois d'Une classe d'hommes exerçant la même profession, ou ayant des inclinations, des habitudes qui leur sont communes. En ce sens, il se prend toujours en mauvaise part. Les usuriers sont une race maudite, une méchante race. La race des pédants est insupportable. La race des fripons est fort nombreuse.
  Fam., Méchante race, méchante petite race, se dit À de petits enfants, par manière de reproche, de réprimande. On dit de même au pluriel : Ce sont de méchantes races. Ces petites races-là font un bruit perpétuel.
  RACE, se dit aussi Des espèces particulières de quelques animaux domestiques, comme chiens, chevaux, etc. Ce chien, ce cheval est de bonne race. Je veux avoir de la race de cette jument-là. Pour faire race, il faut choisir de bonnes cavales.
  Absol., C'est un cheval de race, C'est un cheval de bonne race. Ce cheval a de la race, Sa figure et sa construction annoncent qu'il est de bonne race.
  Prov. et fig., Les bons chiens chassent de race, ou Bon chien chasse de race, Les enfants tiennent des moeurs et des inclinations de leurs pères ; et dans le même sens, Cet homme chasse de race. Cela se dit en bonne et en mauvaise part ; mais on ne le prend jamais qu'en mauvaise part lorsqu'il s'agit D'une femme. Cette fille chasse de race, Elle est coquette, comme l'était sa mère.
  Fig., Race de vipères. Expression employée quelquefois dans l'Écriture pour désigner Les pharisiens, et qu'on applique aujourd'hui à de Méchantes gens.