Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Racine

Mots en rapport : Racinage Racinal
Féminin - Singulier :
  La partie par laquelle les arbres et les autres plantes tiennent à la terre, et en tirent leur principale nourriture. La racine d'un arbre, d'une plante. La racine en est sèche, pourrie, gâtée. Ces sortes d'arbres jettent, poussent de profondes racines. Ces arbres se plantent de bouture, et prennent racine facilement. Les racines de certains arbres courent sous la terre, s'étendent bien loin sous terre. Cet arbre est malade dans ses racines. Arbre séché dans sa racine. Ce plant avait été coupé, il a repoussé de racine. Racine de chicorée, de persil, de chiendent. Racine chevelue. Racine bulbeuse. Racine pivotante. Racine traçante.
  Fig. et fam., Il y veut prendre racine, il y prendra racine, se dit D'un homme qui prolonge trop sa visite, son séjour quelque part.
  RACINE, se dit particulièrement de La racine de certains arbres, dont on fait des ouvrages d'ébénisterie et de tour. Un meuble de racine d'orme, d'if, d'olivier, etc. Une boîte de racine de buis. C'est du buis de racine. Voilà une belle racine.
  Il se dit également en parlant De certaines plantes ou herbes, telles que les raves, les betteraves, les carottes, les navets, etc., dans lesquelles ce qu'il y a de bon à manger, est ce qui vient en terre. Faire cuire des racines. Potage aux racines. C'est un homme qui ne vit que de racines.
  En Jurispr., Fruits pendants par les racines, par racines, Fruits qui ne sont pas encore coupés et cueillis. Les fruits pendants par les racines font partie du fonds.
  RACINE, signifie aussi, La partie des ongles, des dents, des cheveux par où ils tiennent à la chair. La racine de la dent est gâtée, est ébranlée. L'ongle est découvert jusqu'à la racine. Il souffre depuis la plante des pieds jusqu'à la racine des cheveux.
  Il se dit de même en parlant Des cancers, des polypes, des loupes, des cors, et des autres maux de même nature qui surviennent au corps humain. Couper un cor jusqu'à la racine, en enlever la racine. Les racines d'un squirre, d'un cancer.
  RACINE, se dit figurément Des principes, des commencements de certaines choses, ou morales ou physiques. La vertu a jeté de profondes racines dans son coeur. Le vice ne saurait prendre racine dans un coeur comme le sien. Ce préjugé, cette erreur a pris racine dans les esprits. Il faut couper la racine de ce mal avant qu'il augmente. Il faut couper le mal dans sa racine. Ce remède pallie le mal, mais il faut aller à la racine. Couper racine à une erreur.
  RACINE, se dit, en termes de Grammaire, Des mots primitifs de chaque langue, d'où les autres sont dérivés, ou dont ils sont composés. Le mot Front en français est la racine des mots Frontal, Frontispice, Affronter, Effronté, Effrontément, etc. Faire un dictionnaire par racines. Les racines de la langue grecque, ou simplement, Les racines grecques.
  En termes d'Arithm., La racine carrée d'un nombre proposé, Le nombre qui, multiplié par lui-même, produit ce nombre-là ; et, La racine cube ou cubique, Le nombre qui, multiplié par son carré, produit le nombre proposé. Trois est la racine carrée de neuf. Trois est la racine cube ou cubique de vingt-sept. Tirer, extraire la racine carrée, la racine cubique d'un nombre. On dit de même, Racine quatrième, Le nombre qui, multiplié par son cube, donne le nombre proposé.
  Liqueur spiritueuse qu'on fait aux Indes, et qu'on tire du riz fermenté.
  Il se dit aussi d'Une liqueur qu'on tire du sucre dans les Indes orientales, et qu'on appelle Tafia en Amérique.