Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Remuer

Mots en rapport : Remuage Remuant Remue-ménage Remueuse Remugle Rémunérateur Rémunération Rémunératoire Rémunérer
v. a.
  Mouvoir quelque chose. Remuer une chose de sa place. On a remué cette table, ce buffet. Ne remuez rien, tout est bien rangé. Remuer du blé, de peur qu'il ne s'échauffe. Il ne faut pas remuer le vin quand la vigne est en fleur. Remuer la tête, le bras, la main, le pied.
  Prov., Il ne remue ni pied ni patte, Il est sans mouvement. Il ne saurait remuer ni pied ni patte, se dit D'un homme qu'une grande faiblesse, ou une grande lassitude, empêche de marcher.
  Remuer de la terre, Transporter de la terre d'un lieu à un autre. Il lui a fallu remuer bien de la terre pour faire ce jardin.
  En termes de Fortification, Remuer la terre, Fouir et porter de la terre pour faire des retranchements, etc. Partout où les Romains campaient, ils remuaient la terre, et faisaient des retranchements. Remuer la terre à un siége.
  Remuer un enfant, Le nettoyer et le changer de langes. Voyez REMUEUSE.
  Fig. et fam., Remuer ciel et terre, Faire agir toutes sortes de ressorts, employer toutes sortes de moyens. Il a remué ciel et terre pour obtenir cet emploi.
  Fig. et fam., Remuer une affaire, Poursuivre ou réveiller une affaire négligée ou interrompue. Si vous m'en croyez, vous ne remuerez pas cette affaire. Ce n'est pas une chose à remuer en ce temps-ci.
  Fig., Il ne faut point remuer les cendres des morts, Il ne faut point rechercher leurs actions pour les blâmer, pour flétrir leur mémoire.
  Fig. et fam., Il ne faut point remue. l'ordure, Il y a des choses dont la décence, le bon goût, ou les bienséances, ne permettent pas de parler.
  Fig. et fam., Remuer beaucoup d'argent, Faire beaucoup d'affaires d'argent. Remuer l'argent à la pelle, Avoir beaucoup d'argent, être fort riche.
  REMUER, signifie figurément, Émouvoir, exciter quelque sentiment, quelque mouvement dans l'âme. Les grands mouvements de l'éloquence remuent l'âme, remuent le coeur. Des paroles si touchantes remuèrent les juges, l'auditoire.
  REMUER, s'emploie quelquefois absolument, et signifie, Faire quelque mouvement, changer de place. Ne remuez pas de là. Il n'est pas mort, il remue encore. Elle est grosse de cinq mois, elle a senti son enfant remuer. Dès que l'enfant remue dans le ventre de la mère.
  Il signifie figurément et familièrement, Tenter, agir. On ne vous conseille pas de remuer. Si vous remuez, vous êtes perdu.
  Il signifie aussi, Exciter des troubles, des mouvements dans un État. C'est fournir un prétexte à ceux qui veulent remuer.
  REMUER, avec le pronom personnel, signifie, Se mouvoir. Il est si las, qu'il ne peut se remuer. La foule était si grande sur la place, qu'on ne pouvait s'y remuer.
  Il signifie encore, Se donner du mouvement, faire des démarches, des efforts pour réussir à quelque chose. Quoi qu'on lui dise, il ne se remue pas. Il est si paresseux, qu'il ne se remue pour rien. Il ne s'en remuera pas davantage pour cela. Remuez-vous un peu. Il verrait périr tous ses amis, qu'il ne s'en remuerait pas. Il s'est beaucoup remué pour cette affaire.
  Faire remuer les puissances, faire que les puissances se remuent, Faire agir les personnes qui ont l'autorité en main.
  L'argent se remue, se dit Lorsqu'il se fait beaucoup de payements ou d'acquisitions, lorsque l'argent roule dans le commerce. Depuis qu'on a la paix, l'argent se remue.
  REMUÉ, ÉE. participe, Fig. et pop., Cousin remué de germain, Cousin issu de germain.