Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Ultramontain

AINE adj.
  Qui est situé, qui habite au delà des Alpes, par rapport à celui qui parle. Pays ultramontain. Auteur ultramontain.
  Il s'emploie aussi substantivement. Les ultramontains.
  Il se dit encore, adjectivement et substantivement, en parlant Des maximes, des prétentions de la cour de Rome, en ce qui touche la puissance ecclésiastique. Maximes ultramontaines. Principes ultramontains. Les ultramontains prétendent que le pape est supérieur au concile général.
  (On prononce Omble.) T. d'Hist. nat. Poisson qui tient beaucoup de la truite, mais qui n'en a pas les grandes dents. Il y en a une espèce qu'on appelle Umble-chevalier. On dit et on écrit communément, Ombre, ombre-chevalier.
  Le premier de tous les nombres. Un, deux, trois, quatre. Un et un font deux. Un pour cent. Un entre mille. Il est un de ceux qui ont le mieux réussi. Il n'en est resté qu'un. Donnez-m'en un. N'en prenez qu'un à la fois.
  UN, signifie quelquefois, Le chiffre qui marque Un. Il faut ajouter là un un. Trois un de suite (111) font cent onze.
  UN, est aussi adjectif ; et alors il fait au féminin, Une. Un homme. Une femme. L'un et l'autre climat. L'une et l'autre saison.
  UN, signifie aussi, Seul, qui n'admet point de pluralité. Dieu est un. La religion est une. La foi est une.
  La vérité est toujours une, Elle n'est jamais contraire à elle-même.
  UN, signifie quelquefois, Simple. Il faut que dans un poëme l'action soit une.
  Fam., C'est tout un, Il n'importe, cela est égal. Que cela arrive ou n'arrive pas, c'est tout un, ce m'est tout un. Qu'il vienne ou ne vienne pas, c'est tout un.
  UN, s'oppose quelquefois à Autre ; alors on y joint l'article, et il tient lieu d'un substantif. J'ai vu l'un et l'autre. Il ne veut ni l'un ni l'autre. L'un vaut l'autre. L'une et l'autre est bonne, sont bonnes. Vis-à-vis l'un de l'autre. On a pris l'un pour l'autre. Mettez-les l'un dans l'autre, l'un sur l'autre, l'un derrière l'autre. Vous passerez l'un après l'autre. Ils se sont battus l'un contre l'autre. Ils se gâtent l'un l'autre. L'un est riche, et l'autre est pauvre. Les uns et les autres sont partis. Les uns sont de cet avis, les autres n'en sont pas.
  Fam., Les uns et les autres, Tout le monde sans distinction. Il n'est guère secret ; il dit tout ce qu'il sait aux uns et aux autres. Cet ouvrier travaille pour les uns et pour les autres.
  Fam., Sur les une heure, Vers une heure, à une heure environ. Dans cette phrase, on prononce les comme si la première syllabe d'une était aspirée.
  Fig. et pop., Il m'en a donné d'une, Il m'a attrapé ; il m'a dit un mensonge, il m'a fait une fourberie.
  UN, se prend quelquefois indéfiniment, pour indiquer Quelqu'un d'une manière indéterminée. J'ai vu un homme qui disait... Un philosophe a dit que...
  C'est un César, c'est un Cicéron, etc., C'est un homme aussi intrépide que César, aussi éloquent que Cicéron, etc.
  UN, se met quelquefois pour Tout et pour Quiconque. Un chrétien doit faire cela, Tout chrétien, quiconque est chrétien. Un homme peut-il raisonner de cette manière ? Quiconque est homme peut-il, etc. ? Un jardin bien cultivé, une terre bien cultivée doit produire, etc., Tout jardin, toute terre, etc.
  UN À UN. loc. adv. L'un après l'autre et un seul à la fois. Ils ne sauraient passer là qu'un à un. Je les ai comptés un à un.
  L'UN PORTANT L'AUTRE, L'UNE PORTANT L'AUTRE. loc. adverbiales. Faisant compensation de ce qui est moindre dans l'un avec ce qui est plus considérable dans l'autre. Ces volumes m'ont coûté deux francs, l'un portant l'autre. On dit quelquefois dans le même sens, L'un dans l'autre.
  Qui réunit tous les suffrages, qui est d'un commun accord. Consentement unanime. Résolution unanime. D'une voix unanime. Un avis unanime. Les opinions furent unanimes.
  Il se dit aussi Des personnes. Nous avons été unanimes sur cette question.
  D'une commune voix, d'un commun sentiment. Ils résolurent, ils conclurent tous unanimement... Ils conclurent unanimement à...
  Conformité de sentiments, accord de suffrages entre plusieurs personnes. Il y avait une grande unanimité dans cette société. On a décidé à l'unanimité que... Il a obtenu l'unanimité des suffrages.
  T. d'Hist. nat. Quadrupède qui se meut avec une extrême lenteur, et qui diffère de l'aï en ce qu'il est dépourvu de queue. Voyez PARESSEUX.
  Voyez ONCIALE.
  (On prononce Onguice.) T. d'Anat., emprunté du latin. Il ne s'emploie que dans cette dénomination, Os unguis, Le plus petit des os de la face, ainsi appelé à cause de sa transparence et de sa forme, qui ressemble assez à celle d'un ongle. On le nomme aussi Os lacrymal.
  Nombre d'ordre qui répond à Un. Il ne s'emploie qu'avec les nombres Vingt, trente, quarante, cinquante, soixante, quatre-vingts, cent, et mille. Le vingt et unième du mois.
  Il s'emploie, comme le mot Unième, avec les nombres Vingt, trente, etc. Vingt et unièmement.
  T. de Botan. Qui ne porte qu'une fleur. Pédoncule uniflore. Tige uniflore. --- Quelques autres termes de Botanique sont formés de la même manière : Unilatéral (qui est situé d'un seul côté). Uniloculaire (qui n'a qu'une seule loge). Etc.
  Semblable, égal, qui a la même forme, où l'on n'aperçoit aucune variété. Il se dit D'une chose dont les différentes parties ont de la ressemblance entre elles. Une plaine uniforme. Une architecture uniforme. Une vie uniforme. Une conduite uniforme. Une doctrine uniforme.
  Style uniforme, Style dont les détails n'ont point de variété, dont le ton, le mouvement, la couleur sont partout les mêmes.
  Mouvement uniforme, Le mouvement d'un corps qui parcourt des espaces égaux en temps égaux.
  UNIFORME, se dit aussi De deux ou de plusieurs choses qui se ressemblent entre elles. Des bâtiments uniformes. Des allées uniformes. Des habits uniformes. Des sentiments uniformes.
  Habit uniforme, Habit fait suivant le modèle prescrit à un corps militaire. Il'ne quitte jamais son habit uniforme. Substantiv. : Un bel uniforme. L'uniforme de tel régiment. Les officiers sont obligés de porter leur uniforme, dans les garnisons. Les différents uniformes de l'armée. On dit quelquefois absolument, L'uniforme, pour L'habit militaire en général. Il porte bien l'uniforme. Endosser l'uniforme.
  Fig., Quitter l'uniforme, Se retirer du service militaire.
  D'une manière uniforme. Ils ont tous opiné uniformément. Tous les Pères ont écrit uniformément sur ce sujet.
  Ressemblance des parties d'une chose ou de plusieurs choses entre elles. L'uniformité d'un jardin. L'uniformité d'une vie tranquille. Uniformité de doctrine, de langage, de style. L'uniformité du style est bien près de la monotonie. L'uniformité des édifices d'une place publique. L'uniformité des opinions, des avis, etc. Cet auteur se contredit sans cesse, il n'y a point d'uniformité dans ses sentiments.
  Également et toujours de même sorte. Ce fil est filé uniment. Cette toile est travaillée uniment.
  Il signifie aussi, Simplement, sans façon. Il vit uniment. Il est habillé fort uniment. Il m'a dit cela tout uniment. Parler uniment.
  Jonction de deux ou de plusieurs choses ensemble. L'union de l'âme avec le corps. L'union des parties d'un même tout. L'union bizarre de certains mots.
  En termes de Théol., Union hypostatique, L'union du Verbe divin avec la nature humaine dans une même personne.
  Trait d'union. Voyez TRAIT et TIRET.
  UNION, signifie figurément, Concorde, liaison étroite, bonne intelligence. L'union conjugale. L'union fraternelle. L'union des coeurs. Leur mariage a fait l'union de ces deux familles. Cet accident a rompu l'union qui était, qui régnait entre eux. L'union des princes chrétiens. Ils ont toujours vécu dans une grande union. Il n'y a point d'union dans cette compagnie.
  Il s'emploie quelquefois absolument, pour signifier, Le mariage. Le ciel a béni leur union. Union bien assortie, mal assortie. Union illégale.
  Esprit d'union, Esprit de paix et de concorde.
  En termes de Procéd., Contrat d'union, Contrat par lequel des créanciers s'unissent pour agir de concert, et renoncent à faire des poursuites séparées contre le débiteur commun.
  En termes de Peinture, Union de couleurs, L'accord des couleurs qui conviennent bien ensemble, et qui sont bien assorties par rapport à la lumière du tableau.
  UNION, se dit quelquefois de La jonction de deux ou de plusieurs choses qui de leur nature étaient séparées. L'union de deux terres, de deux fiefs. L'union de deux charges. L'union de deux évêchés.
  Lettres d'union, Lettres du roi qui unissaient une charge à une autre, une terre à une autre, etc. Bulles d'union, Les bulles du pape qui unissent un bénéfice à un autre, ou à une communauté.
  UNION, se dit quelquefois, absolument, de La confédération des États-Unis de l'Amérique. Les provinces de l'Union. Président de l'Union.
  UNION, en termes de Manége, L'ensemble d'un cheval.
  Seul. Fils unique. C'est son frère unique. Unique héritier. Seul et unique héritier. Selon la Fable, le phénix est unique en son espèce. On ne trouve plus ce livre, j'en ai l'unique exemplaire qui reste. Mon unique soin. Mon unique intérêt. Son unique occupation. En ce genre-là, c'est l'unique.
  UNIQUE, signifie figurément et par exagération, Qui est infiniment au-dessus des autres, et auquel les autres ne peuvent être comparés. C'était l'unique capitaine, l'unique orateur qu'il y eût en ce temps-là. Ce peintre, ce musicien est unique dans son genre. C'est un homme unique en vertu, en mérite, etc. C'est un homme unique. C'est une femme unique. Vous êtes unique. Il se dit aussi par dérision D'un homme ridicule, d'un extravagant, pour dire qu'Il n'a pas son semblable.
  Fam., Voilà qui est unique, c'est unique, se dit D'une chose à laquelle on ne s'attendait pas : il se prend souvent en mauvaise part.
  En termes de l'Écriture sainte, L'unique nécessaire, L'affaire du salut.
  Exclusivement à toute autre chose. Il s'applique uniquement à l'astronomie, à la poésie, etc. Il est uniquement occupé de cela.
  Il signifie aussi, Au-dessus de tout, préférablement à tout. Il l'aime uniquement.
  Joindre deux ou plusieurs choses ensemble. Unir deux tuyaux par leurs extrémités. Unir deux pièces de métal par une soudure. Unir un mot à un autre, avec un autre. Unir deux mots par un tiret, pour n'en former qu'un seul. Unir l'Océan à la Méditerranée par un canal. Unir deux terres ensemble. Ils ont uni leurs forces, leurs armées. On avait uni ces deux charges, ces deux fiefs, ces deux bénéfices. Cela a été uni au domaine.
  En termes de Manége, Unir un cheval, Le mettre ensemble.
  UNIR, se dit figurément en parlant Des personnes qui ont des liens entre elles. C'est un intérêt commun, c'est l'amitié qui les unit. Unir deux maisons, deux familles par un mariage. Unir deux personnes par le mariage. Unir les époux.
  Il s'emploie souvent avec le pronom personnel. Ils se sont unis pour repousser l'ennemi commun, contre l'ennemi commun. S'unir par le mariage. S'unir étroitement l'un à l'autre. S'unir d'intérêts. Unissez-vous à lui.
  UNIR, signifie aussi, Rendre égal, ôter les inégalités, aplanir une superficie raboteuse. Il faut unir cette pierre, cette planche, ce chemin, cette allée, l'aire de la grange.
  UNI, IE. participe, Ce sont des gens bien unis. C'est un ménage bien uni. Surface unie.
  En termes de Manége, Galop uni, Celui dans lequel la jambe de derrière suit exactement celle de devant qui entame. Ce cheval est uni, Il galope régulièrement.
  Provinces-Unies, Les provinces qui composaient la république de Hollande. États-Unis, États qui forment une grande république dans l'Amérique septentrionale.
  UNI, est aussi adjectif. Toile unie, Toile où il n'y a point de noeuds, d'aspérités, et qui est également serrée partout. Fil uni, Fil qui est filé également.
  Il signifie particulièrement, Qui n'a aucun ornement, comme galon, dentelle, frange, broderie, dessin, dorure, etc. Étoffe unie, toute unie. Velours uni. Il porte toujours du linge uni. Il avait un habit uni, tout uni.
  Fig., Un style uni, un chant uni, Simple et sans ornements.
  Fig., Une vie unie, une conduite unie, Une vie, une conduite égale, uniforme.
  Fig., Un homme tout uni, Un homme simple et sans façon, ou qui a un extérieur modeste.
  UNI, s'emploie aussi adverbialement, et signifie, Uniment, également. Cela est filé bien uni.
  À L'UNI loc. adv. De niveau. Il y avait du haut et du bas dans ce jardin, on a mis tout à l'uni. Il vieillit.