Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Us

Mots en rapport : U Ulcéreux Ultérieur Ultramontain Unisexuel Unitif Universel Urbain Urcéolé Urgent
s. m. pl. (On prononce l'S.)
  Usages. T. de Droit qui se joint presque toujours avec Coutumes, et qui signifie, Les règles, la pratique qu'on a coutume de suivre en quelque pays, en quelque lieu, touchant certaines matières. Les us et coutumes de la mer. Le bail porte qu'il entretiendra la maison selon les us et coutumes du lieu. Garder les us et coutumes.
  Coutume, pratique reçue. Long, constant, ancien, perpétuel usage. C'était l'usage du pays, du temps. Cela est reçu par l'usage. C'est l'usage. L'usage le veut ainsi. C'est son usage d'agir ainsi. Cela est conforme, est contraire à l'usage. Cela est hors d'usage. Suivre l'usage. Braver l'usage. Les usages reçus. Les moeurs, les coutumes, les usages d'un peuple.
  USAGE, signifie aussi, Emploi d'une chose. Faire usage d'un aliment, d'un remède. On fait usage de cette plante en médecine. Faire usage du temps, de son temps, de son crédit, de ses moyens. Le bon, le mauvais usage des richesses. Mettre une chose en usage. Il a tout mis en usage pour réussir. Cela n'est point à mon usage, ne m'est plus d'aucun usage. Des lunettes à l'usage des myopes. Des livres à l'usage des colléges. Bréviaire à l'usage de Paris, de Rome. A quel usage destinez-vous cela ? L'usage de la parole. Les langues ne s'apprennent bien que par l'usage.
  Il se dit particulièrement de L'emploi qu'on fait des mots de la langue, et il offre deux sens bien distincts. En général, il se dit de L'emploi des mots, tel que la coutume l'a réglé. L'usage est l'arbitre souverain des langues, est le tyran des langues. L'usage a introduit, a consacré cette expression, cette tournure. Ce mot est d'usage. Ce mot n'est plus d'usage, n'est plus en usage, est maintenant hors d'usage. Ce terme n'a. d'usage, n'est en usage que dans le style familier. Cette expression n'est pas, du bon usage. Le plus grand usage de ce mot est dans le style soutenu. Quelquefois, il se dit de L'emploi particulier qu'on fait des mots, soit que, servi par son talent et consultant l'analogie, on trouve des moyens neufs de s'exprimer, soit qu'on tombe dans des fautes qu'entraîne le défaut de goût et de raison. L'usage qu'il a fait de cette expression est heureux. Habile écrivain, il a fait de ce mot un usage heureux, inattendu, tout nouveau. Vous faites des mots un usage vicieux, barbare. L'usage que ces deux auteurs font des mots prouve que l'un a de l'originalité et l'autre de la bizarrerie. L'Académie ne prétend pas régler l'usage de chaque mot, elle indique l'usage qu'on en a fait.
  USAGE, signifie en outre, Le droit de se servir personnellement d'une chose dont la propriété est à un autre. En vendant sa bibliothèque, il s'en est réservé l'usage sa vie durant.
  Il se dit aussi, en Jurisprudence, Du droit qu'ont les voisins d'une forêt ou d'un pacage, d'y couper le bois qui leur est nécessaire, ou d'y mener paître leur bétail. On a ôté, on a confirmé les usages aux riverains de ces forêts, de ces marais. J'ai droit d'usage, j'ai mon usage dans tel bois.
  USAGE, signifie encore, Habitude, pratique d'une chose. Il a l'usage de ces matières, de ces termes. Il a l'usage de dîner de bonne heure. Il est dans l'usage de rentrer tard. Il veille beaucoup, c'est son usage.
  Il signifie particulièrement, Expérience de la société, habitude d'en pratiquer les devoirs, d'en observer les usages. L'usage du monde, de la vie, ou simplement, L'usage. C'est un homme qui a beaucoup d'usage, qui a peu d'usage. Manquer d'usage.
  USAGES, au pluriel, se dit, en Librairie, Des livres dont on se sert pour le service divin, comme bréviaires, rituels, diurnaux, heures, processionnels, missels, etc. Ce sens est vieux.
  T. de Jurispr. Celui qui a droit d'usage dans certains bois, ou dans certains pacages. On a taxé les usagers.
  Usage reçu. L'usance du. pays, des lieux. Ce sens est vieux.
  Il signifie aussi, en parlant Des lettres de change, Terme de trente jours. Il a une lettre sur un tel à usance. Elle est payable à deux usances, à trois usances.
  T. de Jurispr. Il n'est usité que dans cette phrase, Fille majeure usante et jouissante de ses droits, Fille majeure qui n'a ni père ni mère, et qui n'est sous l'autorité de personne.