Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Usurpateur

TRICE. s.
  Celui, celle qui par violence ou par ruse s'empare d'un bien, d'un pouvoir, d'une dignité, d'un titre, etc., qui ne lui appartient pas. Il ne se dit guère qu'en parlant De choses importantes. Les usurpateurs sont rarement tranquilles. L'usurpatrice du trône en fut chassée par l'héritier légitime.
  Il se dit absolument de Celui qui a usurpé une souveraineté. L'usurpateur fut renversé du trône. Les usurpateurs ont souvent plus de peine à se soutenir qu'à s'élever.
  Action d'usurper, ou Le résultat de cette action. L'usurpation de l'autorité souveraine. Son usurpation ne fut pas de longue durée. L'usurpation d'un titre, d'un droit. Usurpation de terrain.
  Il se dit quelquefois de La chose même qui est usurpée. La plupart des terres de cette seigneurie n'étaient que des usurpations.
  S'emparer, par violence ou par ruse, d'un bien, d'une dignité, d'un titre qui appartient à un autre. Il n'était pas héritier de la couronne, il l'avait usurpée. Usurper un titre, un droit.
  Fig., Usurper la réputation, la gloire, l'estime, L'obtenir par fraude, sans droit légitime.
  USURPER, s'emploie aussi neutralement. Vous usurpez sur mes droits, sur mes possessions. Ce laboureur tâche toujours d'usurper sur ses voisins, c'est-à-dire, D'accroître son terrain en poussant sa culture sur le leur.
  USURPÉ, ÉE. participe, Un trône usurpé. Un titre usurpé.
  Fig., Réputation usurpée, Qui n'est fondée sur rien, ou qui surpasse de beaucoup le mérite de celui qui l'obtient.