Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Commerce

Mots en rapport : Commer Commérage Commercer Commercial Commère
s. m.
  Trafic, négoce de marchandises, d'argent, soit en gros, soit en détail. La liberté, la facilité du commerce. Établir, rétablir le commerce. Défendre, interdire, gêner le commerce. La paix entretient le commerce, fait aller le commerce, fait fleurir le commerce, met de l'argent dans le commerce. Cela fait rouler le commerce. La guerre fait cesser le commerce, rompt le commerce, paralyse le commerce. Le commerce est interrompu, perdu, ruiné. Le commerce va bien, ne va plus. Le commerce languit. Le commerce enrichit un État, est la richesse d'un État. Le commerce ne demande que liberté et protection. Commerce en gros, en détail. Commerce interlope. Commerce de contrebande. Commerce maritime. Commerce d'entrepôt. Commerce étranger. Commerce avec les colonies. Commerce des colonies, de l'Inde, de la Chine, du Levant. Commerce intérieur. Commerce extérieur. Le principal commerce de la Russie consiste en fourrures, etc. Le commerce français. Le commerce des épiceries. Le commerce des soies, des soieries, des toiles, des cuirs, etc. Faire commerce de toutes sortes de marchandises. Affaires de commerce. Entreprises de commerce. Navires de commerce. Villes de commerce. Maison de commerce. Effets de commerce. C'est une bonne branche de commerce. Commerce avantageux, lucratif. Faire le commerce. Faire un petit commerce, un grand commerce. Livres de commerce. Société de commerce. Traité de commerce. Tribunal de commerce. Code de commerce. Le ministère du commerce et des travaux publics. Conseil du commerce et des manufactures.
  Chambre de commerce, Réunion de négociants chargés de donner leur avis aux autorités locales sur ce qui concerne le commerce.
  Fig., Faire un mauvais, un méchant, un vilain commerce, un honteux, un infâme commerce, Se mêler de quelque pratique ou de quelque intrigue qui n'est pas honnête.
  COMMERCE, désigne quelquefois, par extension, Le corps des commerçants et négociants. Cette loi a mécontenté le commerce. Le haut commerce.
  COMMERCE, se dit, figurément, Des liaisons, des rapports, des communications que les personnes ont les unes avec les autres, pour quelque objet que ce soit. Dans le commerce de la vie. Dans le commerce du monde. Avoir commerce, entretenir commerce avec quelqu'un. Ils ont grand commerce ensemble. Ils sont en grand commerce l'un avec l'autre. Je suis bien son serviteur, mais point de commerce. Il a rompu tout commerce avec ces gens-là. Quel commerce ont-ils ensemble ? Ils entretiennent commerce de lettres ou par lettres. Ils ont commerce de nouvelles. Commerce d'esprit. Commerce de littérature. Commerce d'idées, de sentiments. Commerce de galanterie. Commerce innocent. Commerce suspect. Commerce scandaleux. Commerce charnel.
  Avoir commerce, être en commerce avec... se dit, en mauvaise part, D'une liaison illicite entre deux personnes de sexe différent.
  Être d'un commerce agréable, d'un bon commerce, Être d'agréable société. Être d'un commerce sûr, Être discret, savoir garder les secrets dont on a reçu confidence. C'est un homme d'un commerce sûr, vous pouvez vous fier à lui.
  Jeu de commerce, Jeu de cartes entre trois, quatre, jusqu'à neuf personnes.