Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Entretenir

Mots en rapport : Entretènement
v. a.
  Arrêter et tenir ensemble les diverses parties d'un tout. Cette pièce de bois entretient toute la charpente.
  Il signifie aussi, avec le pronom personnel, Se tenir, s'assujettir réciproquement. Ces deux pièces de bois s'entretiennent.
  ENTRETENIR, signifie plus ordinairement, Tenir en bon état. Entretenir un bâtiment, un jardin. Entretenir les ponts, les chaussées, les chemins. Entretenir la couverture d'un bâtiment.
  Il signifie encore, Faire qu'une chose, une personne subsiste, continue d'être dans un certain état. Entretenir la paix, l'amitié, la concorde. Entretenir une correspondance avec quelqu'un. Entretenir des correspondances dans les pays étrangers. Entretenir bonne correspondance avec ses alliés. Entretenir des intelligences avec les ennemis. Entretenir la désunion dans une famille. Entretenir une famille en bonne union. Entretenir des parents dans l'union. Entretenir des peuples dans l'erreur. Entretenez-le dans ces bonnes dispositions. Je m'efforçai de l'entretenir dans cette idée. Entretenir le feu. Les vestales entretenaient le feu sacré. Les bons offices entretiennent l'amitié.
  Il signifie aussi, avec le pronom personnel, Se conserver. Cette femme s'entretient toujours fraîche. Des chevaux qui s'entretiennent gras. L'union ne s'entretient pas long-temps entre des personnes qui ont des intérêts contraires. Il y a des arbres qui s'entretiennent toujours verts.
  ENTRETENIR, signifie particulièrement, Fournir les choses nécessaires à la subsistance. Entretenir ses enfants, sa famille, sa maison. Entretenir une armée. Entretenir un enfant au collége. Entretenir quelqu'un de linge, de vêtements, etc.
  Il s'emploie, dans le même sens, avec le pronom personnel. Il a de quoi s'entretenir honnêtement. Il s'entretient de ce que l'État lui donne. Il s'entretient avec la pension que lui donne son père. Il s'entretient d'habits, de linge, etc. Il s'entretient de tout. Je donne tant à mon domestique pour s'entretenir.
  Entretenir un grand train, un grand équipage, etc., Avoir beaucoup de valets, de chevaux, etc.
  Entretenir une femme, Pourvoir aux dépenses d'une femme avec laquelle on est en commerce de galanterie.
  S'entretenir du jeu, Y gagner de quoi s'entretenir.
  Fig., Entretenir quelqu'un d'espérance, l'entretenir de belles promesses, Le tromper, l'amuser en lui donnant toujours des espérances, en lui faisant beaucoup de promesses. On dit aussi, S'entretenir de chimères, S'en repaître.
  ENTRETENIR, signifie en outre, Parler à quelqu'un, tenir quelque discours à quelqu'un. Je l'ai entretenu familièrement dans son cabinet. Il faut chercher l'occasion de l'entretenir de cette affaire. De quoi nous entretenez-vous là ? Voilà assez de nouvelles pour vous entretenir deux jours.
  Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Converser, parler avec quelqu'un, parler ensemble. Ils s'entretinrent de bagatelles. S'entretenir de propos sérieux, de propos frivoles. S'entretenir de quelqu'un. S'entretenir par lettres. On dit de même figurément : S'entretenir de ses propres pensées. S'entretenir avec soi-même. Etc.
  S'entretenir de Dieu, Parler de Dieu. S'entretenir avec Dieu, Penser à Dieu, méditer la parole de Dieu.
  Entretenir ses pensées, entretenir ses rêveries, Penser souvent à quelque chose, méditer, rêver.
  ENTRETENU, UE. participe, Femme entretenue, Femme qui vit aux dépens de l'homme dont elle est la maîtresse.
  ENTRETENU, se dit adjectivement D'un homme au service de l'État, qui reçoit une paye sans faire un service actif. Il ne s'emploie plus guère que dans la marine royale. Capitaine, lieutenant, enseigne entretenu.
  ENTRETENU, se dit, en termes de Blason, Des clefs et autres choses pareilles, liées ensemble par leurs anneaux.