Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Ville

Mots en rapport : Villa Villace Village Villageois Villanelle Villette
Féminin - Singulier :
  Assemblage d'un grand nombre de maisons disposées par rues, et souvent entourées d'une clôture commune, qui est ordinairement de murs et de fossés. Grande ville. Bonne ville. Petite ville. Ville murée, close de murailles. Ville fermée. Ville ouverte. Ville démantelée. Ville capitale, épiscopale. Ville maritime. Ville frontière. Ville forte. Ville de guerre. Ville de commerce. Ville marchande. Ville de grand passage. Ville riche. Ville fort peuplée. Ville déserte. Fortifier, assiéger, défendre, prendre, bâtir, détruire, raser une ville. Le gouverneur porta les clefs de la ville au roi. Les soldats entrèrent par escalade dans la place, et crièrent, Ville gagnée ! Maison de ville. La ville et les faubourgs de Paris. La haute et la basse ville. La ville neuve. La vieille ville. Aller par la ville. On lui a donné la ville pour prison. Il est allé faire un tour de ville, un tour en ville. J'ai fait les quatre coins et le milieu de la ville pour vous chercher. J'ai parcouru tous les quartiers de la ville. Il demeure au centre, au coeur de la ville, à l'autre bout de la ville. Il court un bruit par la ville, dans la ville. Bruit de ville. C'est un enfant de la ville.
  Le corps de ville, ou simplement, La ville, Le corps des officiers municipaux. Le corps de ville fut présenté au roi. La ville est venue haranguer.
  L'hôtel de ville, la maison de ville, L'hôtel, la maison où se réunit habituellement le conseil municipal.
  Il avait une partie de son bien sur la ville, Il avait une partie de son bien en rentes sur l'hôtel de ville de Paris.
  Sergent de ville. Voyez SERGENT.
  Bonne ville. Qualification honorable accordée par nos rois à certaines villes plus ou moins considérables.
  Communément, La ville est bonne, On y trouve aisément tout ce dont on a besoin.
  Fam., Être à la ville, N'être point à la campagne ; et, Être en ville, N'être pas actuellement chez soi. On dit aussi, Dîner, souper en ville, Dans une maison où l'on est invité.
  Prov. et fig., Ville qui parlemente est à moitié rendue, Une personne qui écoute les propositions qu'on lui fait, n'est pas éloignée d'accorder ce qu'on lui demande.
  Fig. et fam., Avoir ville gagnée, se dit en parlant De toute difficulté vaincue, surmontée.
  VILLE, se dit aussi Des habitants d'une ville. Toute la ville est allée au-devant de lui. Toute la ville parle de cette nouvelle. Il avait chez lui la ville et la cour, la ville et les faubourgs. Il reçoit, il traite toute la ville.
  VILLE, se dit encore, absolument, Du séjour des villes, de la vie qu'on y mène, et des moeurs qui y règnent ; par opposition Au séjour, à la vie et aux moeurs de la campagne. J'aime mieux la ville que les champs. Il préfère la campagne à la ville.